Cadre Origami

Cadre Origami
DIY: un cadre origami

Recharge 17/18

Recharge 17/18
Recharge personal 2017/18

Silhouette Portrait: 8 idées créatives

Silhouette Portrait: 8 idées créatives
Silhouette: 8 idées créatives

Organiser ses repas pour mieux manger

Hello la compagnie!

Me revoilà, toujours prête à parler d'organisation! Ces derniers temps, cela touche moins aux planners (je me sens rodée à ce niveau!), car je me concentre sur certains aspects essentiels de la vie quotidienne! Et aujourd'hui, je voulais vous parler des repas. 

Soyons honnêtes: c'est mega dur à gérer. Il faut manger sain, manger à sa faim, manger en se faisant plaisir, de préférence du fait maison, des aliments locaux, éviter de manger toujours la même chose, et sans se ruiner: de nombreuses exigences assez difficiles à remplir quand on aime les aliments pas recommandés, quand on travaille, quand on aime pas cuisiner, ou même lorsqu'on en a pas le temps... 

Il y a 4 ans, j'ai décidé de faire attention à nos repas pour faire des économies, et manger moins gras. C'était carrément mal parti:

  • je déteste cuisiner
  • on adore les fast food et les plaisirs sucrés
  • on n'aime pas perdre du temps en cuisine
  • monsieur est assez difficile

Mais petit à petit, l'oiseau fait son nid! Je pense qu'il faut faire les choses en douceur plutôt que d'opter pour un changement radical. Cela évite la déception, la frustration, et les efforts surhumains pour bouleverser son quotidien. 

Je suis donc passée par différentes étapes ou tests! Comme...

- Fixer un budget alimentaire, histoire de ne pas abuser sur des aliments superflus. 
- Préparer des plannings repas (échec pour les suivre à la lettre, je fonctionne aux envies!)
- Chercher des recettes et des menus simples, pour améliorer mes repas et collations
- Prendre des habitudes / Remplacer les anciennes

et j'ai ... investi dans des aides culinaires.
Ce n'est évidemment pas un passage obligé, mais moi j'en ai eu besoin: je déteste cuisiner. J'ai l'impression de perdre mon temps, alors que je pourrais faire mille autres choses à la place! Mais bon, j'adore manger: fallait faire un compromis!  Après le cookéo, les accessoires tupperware...Il y a un an, je suis passée au stade supérieur... Eh oui, j'ai craqué, j'ai acheté un Thermomix. Aucun regret! Je ne pourrais plus vivre sans, grâce à lui je n'ai plus l'impression de perdre mon temps en cuisine!


COMMENT JE M'ORGANISE


1) Choisir son alimentation

Il faut d'abord être en accord avec soi-même: que veut-on niveau alimentation? A-t-on un but éthique? (végé, vegan...), une optique locavore? Cherche-t-on un équilibre alimentaire?
Pour ma part, cette dernière option est la mienne: je souhaite manger correctement, sans restrictions. Je m'autorise tout, mais à moi d'être raisonnable: plat consistant le midi, plat léger le soir... Collation sucrée autorisée à 10h et à 16h. Je préfère manger un bon gâteau au chocolat à 16h, et faire attention le jour suivant, que de me priver pour ensuite me ruer sur des plats gras et du grignotage pour compenser, parce que je me serai frustrée. 

2) Faire une liste de plats

Je suis sûre qu'on a tous connu ça: au moment de faire sa liste de courses ou son planning repas, on se demande ce qu'on pourrait bien manger. Et on bug, on manque d'idées, de plats variés, ou d'envies! Du coup, j'ai décidé de faire une liste des plats qu'on aimait bien (archi important, car je fonctionne aux envies! hors de question de me forcer pour un plat!), faciles à préparer: en bref, j'évite toutes les contraintes! Hormis 3/4 exceptions, toutes ces idées sont des plats que l'on fait maison: bon point!

Dans ces plats, certains sont plus ou moins diététiques. J'organise mes menus de sorte que nous ayons un réel équilibre alimentaire et de la variété. Comme nous avons nos petites habitudes, on a toujours un peu plus dans les placards désormais: ainsi si on ne veut pas suivre le planning, libre à nous de choisir un autre menu! 

3) Améliorer sa consommation

Je tends vers une consommation de plus en plus locavore. J'achète ma viande et quelques légumes au magasin de producteurs du coin: de la qualité, pour... quasi le même prix qu'en supermarché! Ce n'est vraiment pas beaucoup plus cher. Comme j'ai peu de temps pour aller régulièrement aux courses, j'y vais souvent en début de mois, j'achète tout mon stock et je congèle en rentrant. Ensuite, je n'ai plus qu'à faire un petit drive par semaine pour compléter selon mes besoins.
Je fais quasiment tous les repas moi-même, et je vois la différence désormais: je me sens mieux nourrie, et mieux dans mon corps. Les plats tout faits, les conserves: je ne crache pas dessus, c'est archi pratique et rapide. Mais clairement, la composition n'est pas tout autant nutritive!

4) Bien gérer ses aliments

J'ai pris le parti de ne m'atteler qu'à des recettes simples, ou faciles à réaliser grâce à mon robot. Du coup, je sélectionne des plats dont les aliments sont secs et se gardent facilement. Quand il y a des viandes ou des légumes, j'achète, je lave, je découpe, et je congèle! Comme ça, je n'ai plus qu'à me servir quand j'en ai besoin, exit les aliments qui se perdent car oubliés au fond du frigo.

5) Renouveler son stock de recettes

C'est la partie la plus ardue: aller chercher et tester d'autres recettes pour compléter son éventail et pouvoir bien varier son alimentation. Je fais cela petit à petit du coup! Pour le coup, ce qui m'aide beaucoup pour avoir plein de recettes variées, c'est le Thermomix (je peux faire des trucs un peu élaborés sans me casser la tête), et aussi... Feeling Food !


FEELING FOOD, C'EST QUOI?



Feeling Food, c'est votre coach diététique en ligne! C'est simplissime: vous choisissez le régime qui vous convient, un abonnement, et c'est parti: le site génère des plannings repas toutes les deux semaines, selon vos critères (vous pouvez retirer des aliments non désirés, remplacer une recette par une autre...)

Pendant ma grossesse, j'ai pris... 18 kilos. Un peu avant mon accouchement, Aline, la co-fondatrice du site, m'a contactée pour que je teste leur programme de rééquilibrage alimentaire*, élaboré avec leur diététicienne Maurianne. J'ai beaucoup aimé leurs valeurs et leur principe: avoir un régime alimentaire qui nous corresponde, qui soit sain, et qui nous fasse plaisir.

Ce que j'ai apprécié chez Feeling Food, c'est qu'on est libre de suivre le planning de menus à la lettre, ou de le modifier selon nos envies. Il suffit juste d'être raisonnable, et de suivre les conseils donnés dans un petit guide qui vous explique les bases de votre régime alimentaire.

D'emblée, j'ai pu constater que beaucoup de recettes du site me convenaient: elles n'étaient pas farfelues, et à quelques détails près, je faisais des recettes identiques. Je me suis donc rendu compte que j'avais une alimentation normale, et plutôt correcte! Du coup pour moi, Feeling Food fut une mine de recettes différentes pour varier mes repas. Cela me faisait gagner du temps: plus besoin d'aller chercher sur internet des recettes. Il me suffisait de choisir celles qui me plaisaient dans le programme, de les intégrer à mes habitudes et le tour était joué!

Voici un petit exemple de planning pour une journée. Vous pouvez voir qu'on ne se prive pas! Et lorsque vous cliquez sur une recette, si elle ne vous plaît pas, vous pouvez la substituer par une autre.


J'ai vraiment apprécié Feeling Food, que je trouve bien conçu par rapport à d'autres applications que j'ai pu testé et qui sont relativement mauvaises pour le moral (restrictions, compteur de calories à l'extrême...). En plus, un groupe Facebook d'entraide a été créé: les adeptes discutent, s'échangent des conseils et des recettes... Et Aline et Maurianne sont hyper disponibles pour répondre à une question et aider! Elles sont très accessibles et à l'écoute: on peut facilement leur dire qu'on aimerait telle ou telle fonctionnalité supplémentaire, et vous pouvez être sûrs qu'elles feront tout pour tenter de le mettre en place!

* J'ai pu tester Feeling Food gratuitement, pendant 6 mois. Je n'avais aucune obligation de vous en parler, je le fais donc librement, et parce que je le veux bien! C'était la minute transparence 😉


Et vous, avez vous des astuces pour bien gérer l'alimentation à la maison?

A bientôt!



2 commentaires

  1. Quand mes enfants étaient tous à la maison, cela me semblait plus facile de gérer l'alimentation de tous et de m'en tenir à un menu, et de gérer mon budget alimentation. A présent que leur présence est aléatoire, c'est plus ardu... je tâtonne donc encore un peu...
    Bises, belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Ici je prépare le menu de la semaine (pas de prise de tête le soir pour savoir ce que je vais faire à manger), c'est pour moi un gain de temps et ensuite de me dire que j'ai aussi tous les ingrédients à disposition c'est un stress en moins. Par contre mon menu est une base de travail, si j'ai pas envie de pâte alors que c'était prévu alors je prends le repas suivant ou celui d'après, je suis pas figée. Ca m'aide aussi à ne pas rester dans les mêmes recettes et donc de me lasser. Ca me permet aussi de tester de nouvelles recettes (j'adore cuisiner et être en cuisine est pour moi un moment de détente après une journée au lycée). Avec 5 enfants l'organisaton des repas est nécessaire pour avoir du temps pour eux et pour moi :)
    En général ils font leur devoirs dans la cuisine avec moi (enfin je dis cuisine mais comme la cuisine est ouverte ils sont sur la table du salon et moi en cuisine juste à côté).
    Cette organisation me permet de ne dépenser que ce que je consomme (de ne pas avoir des placards rempli de nourriture que je mangerais peut-être jamais, de gérer mon temps et mon argent ;) ).
    Bisous à toi et ta petite famille (adorable d'ailleurs !!)

    RépondreSupprimer

Pour recevoir ma réponse à l'un de vos commentaires, cochez la case "m'informer" avant de le poster :)

Merci de votre visite <3